Sign in / Join

Truffe d’Alba : un produit rare et convoité

La truffe blanche d’Alba est un produit qui n’est plus à présenter aux amateurs et amatrices de mets de luxe, autrement connue sous l'appellation de Tuber Magnatum Pico. Il s’agit d’un produit très convoité et il est d’ailleurs considéré comme le plus luxueux quand on parle de truffe. Premièrement, sachez qu’il s’agit d’une truffe sauvage. Elle pousse sur un sol humide aux pieds des chênes, des peupliers ou des saules. C’est un produit sauvage, mais il est aussi possible de la trouver chez quelques trufficulteurs français. 

Truffe d’Alba : les origines 

Où acheter de la truffe d'Alba de haute qualité ? Rapprochez-vous d’une enseigne qui a plusieurs dizaines d’années d’expérience dans la commercialisation de la truffe d’Alba. Ainsi, vous pourriez aussi être sûr d’avoir accès à une large variété de produits de qualité.

A voir aussi : Les secrets pour préparer une pizza surgelée moelleuse comme un pro

Pour la petite histoire, la truffe blanche d’Alba a eu son nom scientifique grâce à un médecin de Turin. Le nom Tuber Magnatum, qui vient du latin Magnatus, a été donné à ce met de luxe grâce aux personnages de la haute société de l’époque. Quant au célèbre compositeur italien Gioacchino Rossini, il lui a donné l’appellation de « Le Mozart des champignons ».

 

A découvrir également : 10 recettes faciles et délicieuses pour les débutants en cuisine

La tuber magnatum est tout simplement une truffe exceptionnelle. Pourquoi ? Parce qu’elle est d’abord d’une grande rareté. Mais aussi, elle se distingue au niveau du goût. Il est impossible de décrire les caractéristiques gustatives de ce met tant il est unique. Par ailleurs, l’odeur qu’il dégage participe aussi à son succès.

La truffe d’Alba est facilement reconnaissable grâce à son apparence. Elle dispose d’une peau jaune ou ocre. En fonction de l’ensoleillement dont elle bénéficie, elle peut prendre différentes couleurs : blanc, crème ou rosé. Quand vous la cuisinez, vous sentez un amalgame de goûts rappelant l’ail, le fromage de qualité et l’échalote.

À partir du XXe siècle, la truffe blanche a commencé à se faire un nom tant au sein de la noblesse que des amateurs de produits de luxe. En 1928, Giacomo Morra a réalisé une belle exposition sur la truffe d’Alba durant la foire viticole du même nom.

Le succès est immédiat et l’homme décide de créer la Fiera Del Tartufo Bianco, autrement traduit par la foire de la truffe blanche d’Alba. Plusieurs années après cette exposition, la truffe blanche n’est plus à présenter, tous les amateurs de bonne cuisine connaissent ce produit. Une fête n’est qualifiée de réussite que si les invités peuvent se vanter d’avoir goûté à ce mets luxueux.  

Truffe d’Alba : dégustation 

Tout comme la plupart des produits de luxe à l’instar du caviar, du foie gras ou du homard, la truffe ne se cuisine pas n’importe comment. Elle est très fragile et par conséquent, il est impossible de la cuire.

À savoir, la part recommandée est de 5 à 10 grammes par personne. Vous pouvez la servir au dernier moment et la mettre dans l’assiette des invités. La truffe blanche d’Alba se savoure avec des plats de pâtes, le risotto, le bœuf Rossini, etc.

Pour la conservation, idéalement, vous devez mettre la truffe dans une boîte hermétique et du papier absorbant. Accordez de l'importance à changer le papier tous les jours. Ce, afin de garder la qualité du produit. La truffe d’Alba ne se conserve que 5 jours, maximum 7. Il convient donc de préparer vos bons petits plats dans ce délai afin de savourer pleinement la saveur de la truffe.