Sign in / Join

Les avantages de manger des légumes frais

Rares sont ceux qui savent que les légumes frais sont très bons pour la bonne santé. Il est donc important de reclasser ce groupe d’aliments aux nombreux bienfaits en le positionnant comme l’aliment de base de votre alimentation.

Les légumes frais sont riches en fibre

Les légumes frais jouent un rôle protecteur sur l'organisme humain. Car, ceux-ci contiennent des fibres qui interviennent dans la prévention de maladies telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité, etc.  En effet, les fibres aident à contrôler la glycémie en limitant l’absorption des sucres par l’organisme. Aussi, ils réduisent l’ingestion des graisses par l’organisme, ce qui contribue à la baisse du mauvais cholestérol dans le sang. C'est ainsi, ils préviennent plusieurs maladies. En dehors de cela, les fibres ont un effet de satiété au cours des repas. Ils régularisent de ce fait l’appétit.

Lire également : Cuire à la bonne température : comment réchauffer sans cuire au four ?

Par ailleurs, ils facilitent le transit intestinal, ce qui évite les constipations. Cependant, sa consommation en grande quantité peut être irritant et provoquer certains désagréments comme des douleurs intestinales et des ballonnements. Pour éviter ces ennuis, il est conseillé d'augmenter progressivement l'apport en fibres afin de permettre au corps le temps de s’adapter. Aussi, il est important de boire assez d’eau.

Les légumes frais sont riches en vitamines

Vous n'êtes pas sans savoir que les médecins préconisent cinq fruits et cinq légumes par jour pour restes en bonne santé. En effet, les légumes ont une bonne teneur en vitamines. Ces dernières interviennent dans le développement des squelettes, dans le maintien du système immunitaire et cérébrale. Ils luttent également contre la coagulation du sang. Ils apportent à l'organisme toute l’énergie qui lui es nécessaire pour tenir dans la journée.

A voir aussi : Tout savoir sur les accords mets et vins pour le filet mignon

Les légumes frais améliorent l’équilibre acido-basique

Ils alcalinisent les aliments. En d’autres termes, les légumes compensent partiellement ou totalement les effets d’une alimentation trop acide. Pour que le corps fonctionne correctement, vous devez maintenir l’équilibre acido-basique. Ce dernier est mesuré par le pH du corps et doit être à un niveau approprié pour son bien-être.

Mangez suffisamment de légumes peut donc empêcher le corps de devenir trop acide. Ceci entraine alors la réduction des maladies liées à un régime acide telles que : l’hypertension artérielle, l’ostéoporose, la résistance à l’insuline, les calculs rénaux, les accidents vasculaires cérébraux et certains types de cancer.

Les légumes frais apportent une large variété et des goûts dans l'assiette

Les légumes ont aussi des avantages particuliers.  Ils donnent de la couleur à l'assiette, ceci réveille intensivement les papilles gustatives. Cependant, il n'est toujours pas aisé de les avoir dans les plats. En effet, ils apparaissent par saisons, par an et par pays.

Les légumes frais favorisent une bonne santé des os

Les produits laitiers sont riches en calcium et plusieurs personnes ont tendance à les considérer comme le principal groupe d’aliments à privilégier pour la prévention de l’ostéoporose. Ce qui n’est pas vrai, car les légumes jouent également un rôle important à ne pas négliger.

Les légumes sont riches en magnésium et potassium, deux minéraux qui renforcent les effets du calcium sur les os. Par conséquent, ils sont aussi importants que l’apport en calcium lui-même. N’oubliez pas non plus que l’effet alcalinisant des légumes a également un effet protecteur sur la densité osseuse.

Les légumes frais protègent du stress oxydatif

Les légumes ont également pour objectif de neutraliser le stress oxydatif. En réalité, ils sont à l’origine des antioxydants qui calment les radicaux libres et des substances qui endommagent les cellules du corps. Ceci étant, les légumes font partie des régimes parfaits pour la réduction du vieillissement prématuré des cellules.