Sign in / Join

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

La Chandeleur est une fête qui se célèbre tous les 2 février de chaque année. S’il y a quelque chose qui reste commun à toutes les célébrations, ce sont bien les crêpes. Mais pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ? Découvrez ici des éléments de réponse.

Des crêpes à la Chandeleur : une pratique d’origine chrétienne

De nombreuses personnes ignorent encore aujourd’hui que manger des crêpes à la Chandeleur est une pratique chrétienne. Ceci remonte en l’an 492. En effet, manger des crêpes à la Chandeleur est une pratique instaurée par le pape Gélase Ier. Il s’agit du 49e pape de l’Église catholique dont le pontificat n’a duré que 4 ans.

A lire en complément : Pourquoi la viande de mon boeuf bourguignon est dure ?

Lors de la célébration de la Chandeleur, les croyants devaient en son temps défiler en chantant, et ce, avec des chandelles en main. Il s’agit d’une longue marche que les chrétiens finissaient tout fatigués. Toutefois, le pape réconfortait les siens avec une galette faite de farine et d’œufs.

Au fil du temps, la fête a continué voyant la formule de cette galette subir de nombreuses modifications. De simple galette, on est passé à une crêpe moelleuse.

A découvrir également : Comment choisir la bonne machine à glaçons ?

Une pratique en hommage au cycle des saisons

Manger des crêpes à la Chandeleur n’est pas seulement une pratique des chrétiens. C’est aussi une sorte d’hommage au cycle de saisons dans l’année. Les crêpes consommées à la Chandeleur sont généralement dorées et rondes.

Cette forme et cette couleur sont réalisées pour symboliser le retour à la lumière. Cette pratique prend tout son sens, lorsqu’on sait que le printemps (la saison de la lumière) s’installe dans le mois de mars. Or, la fête de la Chandeleur a lieu en hiver.

Ainsi, selon cette croyance, manger des crêpes à la Chandeleur annonce le printemps, et donc l’arrivée de meilleurs jours.

Une pratique résultant d’une superstition paysanne

crêpes à la Chandeleur

Parmi les raisons qui justifient la consommation des crêpes à la Chandeleur, il y a cette superstition paysanne que bon nombre de personnes ignorent. Il y a longtemps, les paysans croyaient en une superstition selon laquelle les récoltes de blé seraient mauvaises s’ils ne mangeaient pas les crêpes à la Chandeleur.

De plus, les premières crêpes devraient être réalisées d’une manière bien particulière avec la farine restant de la récolte précédente. La personne qui s’occupe de la confection de la toute première crêpe de la Chandeleur doit tenir dans la main gauche un louis d’or (pièce d’or fabriquée entre 1640 et 1792). Il faudra ensuite jeter la crêpe en l’air dans le but de la retourner et s’assurer qu’elle retombe en plein milieu de la poêle.

C’est en réussissant ce rituel que les paysans pouvaient espérer une récolte de blé en abondance la saison à venir.

Vous connaissez désormais les mystères qui se cachent derrière la consommation des crêpes à la Chandeleur.